Où est-ce qu’on coupe ?

Dans les années où tout va bien et que l’entreprise est en croissance, nous achetons, grandissons vers un certain luxe.

pexels-photo-56902-300

Lorsque le marché tourne, que l’économie s’effondre, ce luxe devient une lourdeur.

Dans ces moments, la tendance du chef de l’entreprise est de chercher la hache pour couper.

Couper dans le gras peut aider, mais souvent, plus on coupe, plus on a l’impression que que tout est de trop.  « Me semble que ça allait mieux quand j’étais seul ou quand nous étions juste 2… » ai-je entendu souvent.

Tom Peters a dit : « You can’t shrink your way to greatness » – « Il n’est pas possible de se réduire au point d’atteindre l’excellence ».

Vous devez plutôt chercher à maximiser vos opérations.  Regardez dans la direction de la rentabilité de chacune de celles-ci.  Focusez sur le cash-flow.  Cherchez des nouvelles façons d’approcher les clients.  Innovez.  Trouvez une nouvelle façon de présenter vos produits ou carrément un nouveau produit ou une nouvelle clientèle pour vos produits actuels.

Plutôt que de vous morfondre, vous devez pousser vers l’avant.  Il y aurait-il une façon de profiter du malheur économique en aidant vos clients à s’en sortir ?

Si vous êtes pris dans une situation similaire, un regard externe saura sûrement vous aider à vous sortir de votre marasme.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.